Pourquoi choisir une école membre de le FEPS ?

La profession de sophrologueLes écoles de la FEPS

Une vision d’un métier

Le sophrologue FEPS est un professionnel des sciences humaines.

Par la mise en œuvre de méthodes et de techniques (relaxation dynamique et techniques spécifiques), il mobilise et optimise les capacités et ressources de tout individu.

Il aide son client à développer de meilleures capacités d’adaptation en favorisant son autonomie.

Nos critères de qualité

  • 400 heures en formation présentielle (environ 1000 heures avec le travail personnel)
  • Etalement obligatoire de la formation sur au moins 2 ans
  • Un stage de mise en situation professionnelle d’au moins 12 heures

Ces critères vont au-delà de ceux définis par les Etats Généraux de la Formation Professionnelle en Sophrologie, réunissant de nombreuses écoles de sophrologie et les principales organisations professionnelles (minimum de 300 heures de formation présentielle en école, soit 40 jours sur au moins deux ans).

Pourquoi une formation sur 2 ans ?

L’apprentissage du métier de sophrologue est exigeant et demande un temps de travail et d’intégration suffisamment long pour :

  • Apprendre et expérimenter les pratiques sophrologiques sur soi-même,
  • Apprendre à animer des séances pour les autres, en mesurer toutes les implications
  • S’approprier la méthodologie sophrologique, savoir l’adapter à chaque demande
  • Développer les capacités d’écoute et d’accompagnement, s’adapter à chaque personne
  • Apprendre à construire sa future identité professionnelle

L’enjeu est de construire un véritable métier de la relation à l’autre, afin que nos sophrologues se posent comme accompagnants, pédagogues, ou thérapeutes, et non de simples animateurs de séances. Il serait illusoire de prétendre développer toutes ces compétences en l’espace de quelques mois.

Important :
l’Institut Français de Sophrologie et du Métier de Sophrologue (IFSMS)
ne fait plus partie de la FEPS à compter du 24 février 2020.